Présentation du passe sanitaire obligatoire pour tout accès à l’hôpital (hors urgences)

Inauguration d’un 3ème scanner à l’Hôpital Foch exclusivement dédié aux besoins des patients externes

Publié le 15 avril 2022

Soucieux de répon­dre au mieux aux besoins en imagerie de coupe, l’Hôpital Foch vient de met­tre en ser­vice un troisième scan­ner qui est entière­ment con­sacré aux exa­m­ens à effectuer auprès des patients externes. Les deux autres scan­ners seront quant à eux, dédiés en pri­or­ité au suivi des patients hospitalisés.

Opti­miser l’équipement de l’hôpital pour amélior­er la prise en charge des patients

Cette nou­velle acqui­si­tion per­met de répon­dre à la demande crois­sante d’accès à des exa­m­ens de pointe tout en priv­ilé­giant le respect et le bien-être des patients adressés par la médecine de ville :

  • Prise de ren­dez-vous facil­itée via la plate­forme Doctolib
  • Délai d’obtention d’une date d’examen réduit (48 à 72h)
  • Accueil et par­cours spé­ci­fiques dédiés aux patients externes
  • Mise à dis­po­si­tion rapi­de et sim­pli­fiée du compte-ren­du d’examen (24h le plus sou­vent) sur un serveur acces­si­ble en ligne avec prochaine­ment accès égale­ment aux images
  • Aucun dépasse­ment d’honoraires appliqué

Afin de per­me­t­tre une inter­pré­ta­tion opti­male des exa­m­ens, il est néces­saire de bien pré­cis­er sur la demande l’objectif de l’examen et tous les ren­seigne­ments clin­iques sig­ni­fi­cat­ifs utiles.

  « Nous sommes très heureux de l’ouverture de ce 3ème scan­ner qui per­met d’augmenter notre offre de soin en par­ti­c­uli­er pour les patients externes qu’ils soient suiv­is à Foch ou qu’ils soient suiv­is par leur médecin de ville. En effet il nous était jusqu’à main­tenant très dif­fi­cile de don­ner sat­is­fac­tion à ces patients qui étaient nom­breux à nous sol­liciter. Désor­mais, ils peu­vent obtenir un ren­dez-vous dans les meilleurs délais. Les patients hos­pi­tal­isés quant à eux, béné­fi­cient d’une prise en charge opti­misée tout au long de leur par­cours de soins. Par ailleurs, avec ce ren­fort d’équipement, nous pou­vons pré­ten­dre à de nou­velles per­spec­tives dans les mois qui vien­nent en faveur du dépistage du can­cer du poumon par exem­ple ou encore des risques car­dio­vas­cu­laires » explique François Mel­lot — Chef du ser­vice d’imagerie de l’Hôpi­tal Foch