Les activ­ités de recherche de l’hôpital Foch sont cen­tral­isées par la Délé­ga­tion à la Recherche Clin­ique et à l’Innovation (DRCI) qui a trois mis­sions, telles que définies dans la cir­cu­laire de juil­let 2011 en matière d’appui à la recherche clin­ique :

  • la pro­mo­tion : organ­i­sa­tion, admin­is­tra­tion, ges­tion, con­trôle, appui tech­ni­co-régle­men­taire de la recherche clin­ique,
  • l’aide méthodologique, la ges­tion de don­nées et la bio sta­tis­tique : aide rédac­tion­nelle, méthodolo­gie des essais clin­iques, con­cep­tion des essais clin­iques, organ­i­sa­tion de la chaine de traite­ment des don­nées (ges­tion de bases de don­nées, traite­ment des don­nées, sta­tis­tiques),
  • l’aide à l’ac­qui­si­tion des don­nées : plate­formes d’in­ves­ti­ga­tion et de recherche clin­ique, d’aide aux clin­i­ciens et d’in­ter­face avec les patients et les volon­taires sains (inclu­sion, organ­i­sa­tion du recueil des don­nées patient, clin­iques, biologiques, imagerie, etc.).

Les équipes de la DRCI col­la­borent au quo­ti­di­en avec les équipes médi­cales ou soignantes, pour la mise en œuvre de recherch­es, ou la con­duite d’études et d’essais clin­iques tant indus­triels qu’institutionnels.

Le déploiement de l’entrepôt de don­nées de san­té au sein de l’hôpital per­met aux équipes de l’hôpital, à la fois une présélec­tion rapi­de des patients à inclure dans les RIPH et la pos­si­bil­ité de réalis­er des études sur don­nées.

La DRCI assure égale­ment les activ­ités d’Innovation et de Val­ori­sa­tion de la recherche en dévelop­pant des parte­nar­i­ats indus­triels et académiques à la fois par la mise en place d’un réseau et par la réponse à des appels à pro­jets. Un Comité de pilotage Inno­va­tion per­met à l’ensemble des acteurs internes et externes à l’hôpital de se ren­con­tr­er.

Les mis­sions de la DRCI de Foch se décli­nent, notam­ment, par la néces­sité :

  • de met­tre en œuvre l’ensemble des règles de pro­mo­tion et de ges­tion des recherch­es sur l’Homme (RIPH, en par­ti­c­uli­er selon les dis­po­si­tions du code de la san­té publique ;
  • de s’assurer du finance­ment con­forme des pro­jets de recherche clin­ique et de l’efficacité de la dépense publique (objec­ti­va­tion des deman­des budgé­taires, suivi et éval­u­a­tion des dépens­es) ;
  • d’assurer la sur­veil­lance et le con­trôle de la qual­ité des recherch­es clin­iques (en par­ti­c­uli­er la pharmaco–vigilance des essais, en lien avec les autorités com­pé­tentes) ;
  • d’apporter aux inves­ti­ga­teurs le sou­tien méthodologique et l’aide organ­i­sa­tion­nelle dans le mon­tage des pro­jets et la soumis­sion aux appels à pro­jets ;
  • d’assurer la bonne organ­i­sa­tion du data man­age­ment de la recherche clin­ique (doc­u­men­ta­tion et qual­ité de la base de don­nées clin­iques dans laque­lle sont reportées les infor­ma­tions recueil­lies au cours des essais clin­iques);
  • de met­tre en place une poli­tique cohérente pour dévelop­per la recherche clin­ique à pro­mo­tion Insti­tu­tion­nelle de l’établissement ;
  • d’être asso­ciées à la négo­ci­a­tion des con­ven­tions dans le cadre des pro­to­coles de recherche à pro­mo­tion indus­trielle (phar­ma­ceu­tique, biotech­nologique) ou académique (asso­ci­a­tions, groupes coopéra­teurs, autres insti­tu­tions) afin de veiller à la bonne éval­u­a­tion des sur­coûts, à la trans­parence des finance­ments et à la réduc­tion des délais de mise en œuvre ;
  • de s’assurer de la bonne mise en place et de la cohérence de l’ensemble des struc­tures de recherche ou de sou­tien à la recherche des sites hos­pi­tal­iers ;
  • de met­tre en place et par­ticiper active­ment à la poli­tique de recherche de l’établissement de san­té, y com­pris les poli­tiques de recherche fon­da­men­tale en lien avec les uni­ver­sités et les EPST
Retour haut de page