Chirurgie thoracique et transplantation pulmonaire

Informations pratiques

Le service de chirurgie thoracique de l’Hôpital Foch comprend :

- une unité d’hospitalisation située dans le bâtiment principal (secteur bleu), 2e étage, aile nord. On y recense 24 lits dont des lits d’unité de soins continus (USC).

- une unité de soins intensifs respiratoires dédiée de 8 lits (USIR), située dans le nouveau bâtiment (secteur orange), niveau -1.

Consultations

Les con­sul­ta­tions ont lieu du lun­di au ven­dre­di.

Prendre rendez-vous

La prise de rendez-vous s’effectue par téléphone auprès du secrétariat du service aux numéros suivants :

Chirurgie thoracique et transplantation pulmonaire

La chirurgie tho­racique com­prend des inter­ven­tions plus ou moins com­plex­es néces­si­tant une exper­tise chirur­gi­cale et anesthésique.

À l’Hôpital Foch, les patients béné­fi­cient presque tou­jours d’une anal­gésie péridu­rale. La sur­veil­lance post-opéra­toire est d’une grande impor­tance et jus­ti­fie que cer­tains patients soient pris en charge dans un secteur d’hospitalisation spé­ci­fique de soins inten­sifs.

Interview

Pr Alain Chapelier, chef de service

Quelles sont les principales pathologies prises en charge dans votre service ?

Pr Alain Chapelier : La chirurgie thoracique concerne avant tout la chirurgie des cancers bronchopulmonaires, dont le service est un centre de référence. Elle comprend aussi la chirurgie de nombreuses autres tumeurs : tumeur du médiastin, tumeur de la plèvre, tumeur de la paroi thoracique et du diaphragme, dont l’exérèse peut être faite au prix d’une large résection costale ou du sternum, avec une reconstruction menée dans les cas complexes en collaboration avec un chirurgien oncoplasticien. Les métastases pulmonaires peuvent être, si la tumeur initiale est contrôlée, accessibles à des interventions d’exérèse.
L’expertise de notre équipe chirurgicale offre aux patients les différentes options possibles adaptées à leur pathologie : ainsi, à côté des voies d’abord chirurgicales classiques sont maintenant largement proposées les techniques minimalement invasives par vidéochirurgie et chirurgie robot-assistée. La chirurgie de la trachée concerne les patients présentant des sténoses consécutives à une intubation prolongée ou des tumeurs de la trachée et de la bifurcation trachéobronchique. La surveillance postopératoire des patients est d’une grande importance et justifie que certains soient pris en charge dans un secteur d’hospitalisation spécifique de soins intensifs.

Quelle est la place de la transplantation pulmonaire ?

Pr Alain Chapelier : La transplantation pulmonaire permet de traiter les patients atteints d’insuffisance respiratoire terminale avec, à l’Hôpital Foch, une forte implication dans la mucoviscidose. L’activité de transplantation pulmonaire est faite en étroite collaboration avec les services de pneumologie, d’anesthésiologie et de réanimation. Avec 82 transplantations pulmonaires effectuées en 2019, l’Hôpital Foch conforte sa place de 1er centre français dans ce domaine.

En quoi consiste votre programme de  « récupération accélérée après chirurgie » (RAAC) ?

Pr Alain Chapelier : La qualité de la prise en charge avant et après l’intervention étant d’une grande importance pour la récupération et le succès de l’intervention, nous avons mis en place ce programme de RAAC qui est une approche moderne de la prise en charge globale du patient, favorisant le rétablissement précoce de ses capacités après la chirurgie. Tous les intervenants du parcours de soins hospitalier sont impliqués dans cette démarche. La connaissance des différentes étapes de sa prise en charge permet au patient de mieux se préparer pour l’intervention et de prévoir d’emblée son retour à domicile.

Pouvez-vous nous présenter le dispositif SOS diagnostic nodule pulmonaire mis en place courant 2019 au sein de l’Hôpital Foch ?

Pr Alain Chapelier : Dans la lutte contre le cancer, le temps est précieux, raison pour laquelle nous avons conçu un parcours de prise en charge rapide des patients chez qui a été découvert un nodule pulmonaire. Il permet la réalisation synchronisée d’un bilan diagnostique et d’une évaluation fonctionnelle complète, afin de proposer un projet thérapeutique personnalisé à nos patients en moins de deux semaines. Ce programme « SOS diagnostic nodule pulmonaire » dispose d’une ligne verte téléphonique dédiée, mise à la disposition de l’ensemble des médecins traitants et des spécialistes d’Île-de-France, ainsi que de nos collaborateurs du reste du territoire national.

Parlez-nous de l’endoscopie bronchique interventionnelle.

Pr Alain Chapelier : Il s’agit des différentes techniques de désobstruction des voies aériennes par laser avec, souvent, la mise en place d’une prothèse en silicone pour conserver le recalibrage obtenu. Dans le cas des sténoses et des tumeurs de la trachée, il s’agit souvent d’un geste préalable à une intervention chirurgicale de résection trachéale. L’Hôpital Foch a la plus importante activité d’endoscopie bronchique interventionnelle en France et assure la permanence des soins 24 h sur 24.

Quelle est la mission de la chaire de transplantation ?

Pr Alain Chapelier : La transplantation d’organe est aujourd’hui largement proposée dans les cas de défaillance terminale d’un organe solide. Les nombreuses avancées techniques concernant la conservation des organes, la chirurgie et les suites opératoires ainsi que la prévention, le diagnostic et le traitement des rejets et des infections ont contribué à une augmentation significative de la survie des patients.
Cette chaire, dirigée par le Pr Edouard Sage, a pour mission de développer la recherche expérimentale, la recherche clinique et l’enseignement autour des 3 organes transplantés au sein de l’Hôpital Foch (poumon, rein, utérus).
L’ambition de l’Hôpital Foch est d’optimiser les conditions propices à la recherche, à l’enseignement et à l’innovation, et ainsi de faire progresser cette discipline.

Équipe médicale

Informations PATIENTS
Rechercher
Generic filters
Exact matches only
Accès rapide
Retour haut de page