QU’EST CE QUE L’UAPO ?

L’Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire s’adresse à tous les patients qui entrent à l’hôpital le matin-même de leur inter­ven­tion, et non la veille.

Cette unité spé­ci­fique à l’accueil est située à prox­im­ité du bloc opéra­toire.

Une fois l’opération ter­minée, le proces­sus UAPO est iden­tique au cir­cuit habituel des patients opérés : pas­sage en salle de réveil puis accueil et hos­pi­tal­i­sa­tion au sein du ser­vice de chirurgie.

QUELLES SONT LES FORMALITÉS ADMINISTRATIVES EN UAPO ?

Une pré-admis­sion doit être effec­tuée impéra­tive­ment avant le jour d’entrée, par exem­ple le jour de la con­sul­ta­tion d’anesthésie. Elle s’effectue au guichet des admis­sions, situé dans le hall d’entrée de l’hôpital. Ce bureau est ouvert de 07h30 à 17h30 tous les jours. Pour accom­plir cette démarche, il fau­dra impéra­tive­ment présen­ter les doc­u­ments suiv­ants :

  • Pièce d’identité (passe­port, carte d’identité ou titre de séjour)
  • Carte vitale
  • Carte de mutuelle (prise en charge à deman­der auprès de sa mutuelle)
  • Un moyen de paiement
  • Attes­ta­tion CMU ou AME éventuelle
  • Pris­es en charge divers­es

QUELLES SONT LES RÈGLES D’HYGIÈNE ET DE PRÉPARATION À RESPECTER AVANT L’OPÉRATION ?

Pour bien se pré­par­er et éviter tout risque d’infection lors de l’opération, il con­vient de pré­par­er la peau en lim­i­tant sa pilosité ain­si que le nom­bre de ger­mes naturelle­ment présents.

Pour cela, il est impératif :

  • De procéder à la dépi­la­tion de la zone con­cernée : 3 jours avant l’opération, il est recom­mandé de procéder au test avec la crème dépi­la­toire. En cas de réac­tion allergique, il ne faut pas procéder à la dépi­la­tion et le sig­naler lors de l’arrivée le jour de l’intervention. Cette dépi­la­tion se pour­suiv­ra l’avant-veille de l’opération. Ce soin doit absol­u­ment être effec­tué sans rasoir.
  • De se pro­cur­er le  savon anti­sep­tique pre­scrit sur l’ordonnance ain­si que de toutes les autres pre­scrip­tions (antalgiques, bas ou ban­des de con­tention).

COMMENT PRENDRE UNE DOUCHE DE PRÉPARATION CUTANÉE ?

Il s’agit d’une douche, et non d’un bain, qui utilise un savon liq­uide anti­sep­tique pre­scrit par le médecin. Elle doit être effec­tuée à 2 repris­es : la veille au soir et le matin même de l’opération.

La veille de l’intervention : il faut penser à se couper les ongles et à ôter le ver­nis. La toi­lette à mains nues est préférée à l’usage du gant de toi­lette. Le cas échéant, il faut veiller à utilis­er un gant pro­pre ou à usage unique.

Pour pren­dre une douche com­plète avec le savon pre­scrit (y com­pris pour les cheveux), il faut suiv­re la démarche suiv­ante :

  • Mouiller la tête, les cheveux et l’ensemble du corps,
  • Pren­dre du savon anti­sep­tique et bien faire mouss­er,
  • Laver le vis­age et les cheveux (en insis­tant au niveau des oreilles),
  • Laver le reste du corps de haut en bas de la tête vers les pieds, insis­ter par­ti­c­ulière­ment au niveau des ais­selles, du nom­bril, de la région sous mam­maire, des pieds et des par­ties géni­to-anales,
  • Laver atten­tive­ment la zone du corps qui doit être opérée,
  • Rin­cer abon­dam­ment les cheveux, le vis­age et le corps,
  • Se séch­er avec une servi­ette de toi­lette pro­pre,
  • Se vêtir de linge pro­pre.

Le matin de l’intervention : il fau­dra à nou­veau pren­dre une douche selon la même tech­nique que la veille mais en prenant soin cette fois-ci de :

  • Effectuer 2 savon­nages, et donc 2 rinçages suc­ces­sifs et 1 séchage final,
  • Se séch­er avec une servi­ette de toi­lette pro­pre,
  • Se vêtir de sous-vête­ments et de vête­ments pro­pres.

EXISTE-T-IL DES PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES EN MATIÈRE D’ALIMENTATION ?

La pre­mière pré­cau­tion con­siste à être STRICTEMENT à jeun (ni ali­ment, ni bois­son, ni bon­bon, ni chew­ing-gum) et ne pas fumer depuis au moins 6 heures avant l’heure de con­vo­ca­tion. Ces modal­ités sont à redis­cuter avec l’anesthésiste le jour de la con­sul­ta­tion en fonc­tion du type d’intervention ou d’examen.

Seule l’absorption de liq­uide clair (thé ou café sans lait, et non gazeux) est autorisée jusqu’à 3 heures avant l’heure de con­vo­ca­tion. Seul le traite­ment éventuelle­ment pre­scrit par l’anesthésiste ou l’opérateur doit être pris avec un demi verre d’eau.

ET CÔTÉ VESTIMENTAIRE, QUE FAUT-IL PRÉVOIR DANS LA VALISE ?

Lors de l’arrivée, il faut prévoir le strict min­i­mum : trousse de toi­lette et pyja­ma. Bien enten­du, si l’hospitalisation est supérieure à 2 nuits, l’entourage du patient pour­ra amen­er d’autres affaires per­son­nelles le jour suiv­ant l’intervention.

Le matin, il ne faut porter ni rouge à lèvres, ni ver­nis à ongles, ni lentilles cornéennes, ni pierc­ing, ni bijoux. Il con­vient égale­ment d’éviter le port de tous les objets de valeur (argent, bijoux,…).

Les pro­thès­es peu­vent être con­servées ; elles seront retirées par l’infirmière avant la descente au bloc opéra­toire.

Impor­tant : il faut sig­naler à l’infirmière tout prob­lème de peau (égratignures, bou­tons, pso­ri­a­sis…) ou d’allergie.

COMMENT SE DÉROULE LE JOUR DE L’OPÉRATION ?

La veille de l’intervention ou de l’examen, le patient est appelé entre 10 et 16h par le ser­vice pour pré­cis­er l’heure d’arrivée et repré­cis­er les con­signes impor­tantes à suiv­re. Si le dîn­er peut être nor­mal, il con­vient d’éviter la con­som­ma­tion d’alcool et de tabac.

Le jour J, il faut respecter l’heure d’arrivée à l’Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire. Tout retard peut mod­i­fi­er l’heure d’intervention,  voire annuler l’intervention. Il con­vient de se présen­ter à l’heure prévue, pré-admis­sion effec­tuée, dans l’Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire (UAPO). La pré-admis­sion ayant été faite au préal­able, il est pos­si­ble de se ren­dre directe­ment dans le ser­vice, sans pass­er par l’accueil ou les admis­sions.

A l’arrivée, les infir­mières du ser­vice instal­lent le patient sans sa cham­bre. Cette instal­la­tion s’effectue le plus sou­vent dans une cham­bre dou­ble, voire excep­tion­nelle­ment mixte. Dans tous les cas, le per­son­nel soignant de l’hôpital fait son pos­si­ble pour préserv­er intim­ité et con­fi­den­tial­ité de cha­cun.

COMMENT SE RENDRE EN UAPO ?

L’Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire (UAPO) se situe au même endroit que l’Unité de Chirurgie Ambu­la­toire (UCA).

  • ENTRER PAR « l’en­trée du SECTEUR JAUNE »
  • Tout droit, au bout du couloir, pren­dre l’ascenseur 46 et descen­dre au niveau ‑3
  • Suiv­re les pas jusqu’au bâti­ment Suresnes puis descen­dre un demi-étage pour rejoin­dre l’Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire
  • Étage ‑3
  • UAPO Unité d’Accueil Pré-Opéra­toire.

Accéder au plan de l’hôpi­tal

Retour haut de page