Présentation du passe sanitaire obligatoire pour tout accès à l’hôpital (hors urgences)

Informations pratiques 

L’hospitalisation de jour (HDJ) est actuelle­ment située au 2e étage, aile ouest, secteur bleu. Le ser­vice dis­pose de 18 postes de traite­ment (14 fau­teuils et 4 lits répar­tis dans 6 chambres).

Consultation 

Tous les jours du lun­di au ven­dre­di, de 08 h 30 à 20 h 00.

L’hôpital de jour est fer­mé les jours fériés et le week-end.

Traitements et techniques disponibles

Béné­fi­ciant d’un plateau tech­nique com­plet et d’une équipe pluridis­ci­plinaire dédiée, l’hospitalisation de jour en can­cérolo­gie rem­plit les prin­ci­pales mis­sions suivantes :

  • admin­is­tra­tion et sur­veil­lance de traite­ments anti­cancéreux (chimio­thérapie, thérapie ciblée, immunothérapie), admin­istrés par voie intraveineuse ;
  • traite­ment anti­cancéreux con­comi­tant à une radiothérapie ;
  • essais thérapeu­tiques inno­vants avec développe­ment de nou­velles molécules ;
  • soins de sup­port com­plex­es et mul­ti­ples (éval­u­a­tion pluripro­fes­sion­nelle en HDJ, trans­fu­sions, équili­bra­tion antalgique, ponc­tions d’ascite, etc.).

Organisation de la prise en charge

L’indication d’une prise en charge en hôpi­tal de jour est posée par l’oncologue référent du patient.

Il pré­cise à la cel­lule de pro­gram­ma­tion le nom du pro­to­cole, le déroulé des cures et le nom­bre de cycles souhaité. Une con­sul­ta­tion d’annonce infir­mière est pro­posée à tous les patients avant l’instauration de tout traite­ment anticancéreux.

1.

La prise de rendez-vous

  • Le pre­mier ren­dez-vous en hôpi­tal de jour (HDJ) est don­né à la suite de la con­sul­ta­tion avec l’oncologue référent.
  • Les ren­dez-vous suiv­ants sont remis à chaque pas­sage en HDJ par la secré­taire d’hospitalisation.

2.

Déroulement de l’administration du traitement anti-cancéreux

Sa pre­scrip­tion est faite au préal­able par l’oncologue référent, générale­ment lors de la con­sul­ta­tion. Le médecin référent pre­scrit égale­ment lors de cette con­sul­ta­tion l’ensemble des thérapeu­tiques de sup­port (antiémé­tiques, fac­teurs de crois­sance…), les bilans biologiques et dates d’évaluation, et le trans­port pour l’hôpital de jour.

Tous les patients béné­fi­ciant d’un traite­ment anti­cancéreux reçoivent une pre­scrip­tion pour faire réalis­er, 72 heures avant la séance, un bilan san­guin, qui est trans­mis par le lab­o­ra­toire de ville au ser­vice d’hôpital de jour d’oncologie.

Le bilan biologique inadéquat pour réaliser la chimiothérapie

  • Soit le traite­ment est main­tenu avec d’éventuelles adap­ta­tions des doses ;
  • Soit le traite­ment est reporté : le patient est alors prévenu par télé­phone. Un nou­veau ren­dez-vous est fixé et don­né au patient, tou­jours par téléphone.

Le bilan biologique est correct et en l’absence de contre-indications cliniques :

Un accord anticipé est don­né au phar­ma­cien, au plus tard la veille de la chimio­thérapie. Cette val­i­da­tion per­met d’anticiper la pré­pa­ra­tion des médica­ments anti­cancéreux au sein de l’unité de pré­pa­ra­tion cen­tral­isée (UPC).

À votre arrivée en hôpi­tal de jour, vous vous présen­terez à la Rotonde au 2e étage. Avant d’être instal­lé sur un fau­teuil ou un lit, vous serez reçu en con­sul­ta­tion par l’un des médecins du ser­vice. À l’issue de cette con­sul­ta­tion, vous vous présen­terez au poste de soins de l’hôpital de jour ; l’aide-soignante vous accueillera et vous installera dans une cham­bre. L’infirmière pour­ra alors démar­rer l’administration du traite­ment anti­cancéreux et des traite­ments de support.

Vous resterez quelques heures en hôpi­tal de jour, selon la durée de votre pro­to­cole de traite­ment anticancéreux.

Avant votre départ de l’hôpital, la secré­taire vous remet­tra les infor­ma­tions con­cer­nant votre prochain RDV.

Lors de votre pas­sage en hôpi­tal de jour, vous aurez la pos­si­bil­ité de ren­con­tr­er la diététi­ci­enne, la psy­cho­logue, l’assistante sociale, l’infirmière de coor­di­na­tion (IDEC)…

3.

Déroulement de l’intercure

Lors de la con­sul­ta­tion d’annonce médi­cale et d’accompagnement infir­mi­er, votre onco­logue référent et l’infirmière de coor­di­na­tion vous pro­poseront un suivi inno­vant de votre état de san­té : Pan­daL­ab Foch.
Cet out­il de suivi numérique vous per­me­t­tra de rester en lien avec l’infirmière de coor­di­na­tion pen­dant l’intercure. Cette dernière pour­ra ain­si apporter une réponse per­son­nal­isée à vos besoins.