Pour les recherch­es impli­quant la per­son­nes humaines (RIPH) :

C’est sou­vent votre médecin, appelé « médecin inves­ti­ga­teur », qui peut vous pro­pos­er, le cas échéant, de par­ticiper à une recherche adap­tée à la patholo­gie que vous présen­tez.

Dans ce cas, il pren­dra le temps de vous expli­quer la recherche et les oblig­a­tions qu’elles peu­vent entraîn­er pour vous, notam­ment les béné­fices, les risques et les con­traintes engen­drés par la recherche ; par exem­ple, il vous sera sou­vent demandé de venir ou revenir à des dates définies.

Vous pour­rez pos­er toutes les ques­tions que vous voudrez au médecin ou au per­son­nel de recherche clin­ique qui tra­vaille avec lui. Après un laps de temps adap­té à votre prise en charge, votre médecin inves­ti­ga­teur vous pro­posera de sign­er un con­sen­te­ment si vous êtes d’accord pour par­ticiper.

Pour plus d’in­for­ma­tions sur la pro­tec­tion de vos don­nées et/ou vos droits cliquez ici.

Pour les recherch­es sur don­nées :

Pour les recherch­es sur don­nées internes aux équipes de soins de l’hôpital, il ne vous sera rien demandé de spé­ci­fique, sauf oppo­si­tion de votre part, vos don­nées per­son­nelles pour­ront êtres util­isées sans que vous en soyez infor­mé spé­ci­fique­ment. Vous pou­vez néan­moins retrou­ver la listes des recherch­es sur don­nées de l’hôpital.

Pour les recherch­es sur don­nées réal­isées par plusieurs étab­lisse­ments de san­té ou par des indus­triels, vous serez infor­més spé­ci­fique­ment et indi­vidu­elle­ment de chaque recherche par l’équipe médi­cale qui s’occupe de vous. Vos don­nées seront ré-util­isées sauf oppo­si­tion de votre part.

Pour vous oppos­er à la réu­til­i­sa­tion de vos don­nées per­son­nelles , vous devez vous adress­er au Délégué à la pro­tec­tion des don­nées dont l’adresse mail est la suiv­ante : dpo@hopital-foch.com.

Vous pou­vez égale­ment envoy­er un cour­ri­er papi­er à Délégué à la pro­tec­tion des don­nées – Hôpi­tal Foch – 40 rue Worth 92150 Suresnes.

Retour haut de page