HISTOIRE & PATRIMOINE

1929
CRÉATION DE LA FONDATION FRANCO-AMÉRICAINE DU MONT VALÉRIEN
1937
OUVERTURE DE L’HÔPITAL FOCH
1939
RÉQUISITION DE L’HÔPITAL PAR L’ARMÉE ALLEMANDE
1949
CÉSSION DE L’HÔPITAL À LA SNCF
1996
CRÉATION DE L’ASSOCIATION HOPITAL FOCH
2017
LE PLUS GRAND HÔPITAL UNIVERSITAIRE PRIVÉ DE L’ILE DE FRANCE

L’Hôpital Foch est le fruit d’une idée géné­reuse incarnée par la Fondation franco-américaine du Mont-Valérien, dite Fondation Maréchal Foch.

Dès sa créa­tion en 1929, la Fondation « Maréchal Foch » est reconnue d’utilité publique. La raison d’être de la Fondation est donc en premier lieu d’assurer des soins médi­caux et chirur­gi­caux en faisant fonc­tionner un établis­se­ment hospi­ta­lier sans but lucratif, de manière illi­mitée dans le temps et destiné à l’origine aux classes moyennes.

Création de la fonda­tion franco-américaine du Mont Valérien dite Fondation Maréchal Foch, par Justin Godart, ancien ministre de la santé et Bernard Flursheim, Chargé de la répar­ti­tion des aides améri­caines en Europe

Inauguration de l’hô­pital Foch construit grâce à d’im­por­tants dons privés.
Ouverture de l’hô­pital Foch.
L’hôpital Foch est réqui­si­tionné par l’armée fran­çaise, puis par l’armée alle­mande et l’as­sis­tance publique.
A la fin de la guerre, la Fondation Maréchal Foch doit céder la gestion de l’hô­pital à la caisse de prévoyance de la SNCF jusqu’en 1995.
La Fondation Maréchal Foch confie la gestion et le déve­lop­pe­ment de l’hôpital Foch à l’Association Hôpital Foch, asso­cia­tion à but non lucratif consti­tuée conjoin­te­ment avec le Conseil général des Hautes-de-seine et la Mairie de Suresnes.
Retour haut de page