Publié le 15 avril 2021

Foch restruc­ture son activ­ité som­meil avec une entrée unique pour flu­id­i­fi­er la prise en charge des patients.

Notre ambi­tion : faciliter le par­cours des patients et des médecins traitants.

L’hôpital dis­pose d’un lab­o­ra­toire de som­meil, cette unité pos­sède 4 lits d’hospitalisation, elle est placée sous la respon­s­abil­ité du Doc­teur Bertrand LAPERGUE, assisté des Doc­teurs Marie-Amélie DALLOZ et Jérémie TAVERNE, tous deux tit­u­laires du DIU de référence « Le som­meil et sa pathologie ».

L’ensemble des patholo­gies du som­meil et de la vig­i­lance de l’adulte est diag­nos­tiqué et pris en charge en col­lab­o­ra­tion avec d’autres prati­ciens au sein de l’hôpital (ou le Réseau Mor­phée) per­me­t­tant ain­si une approche multidisciplinaire :

  • Le Syn­drome d’Apnées Obstruc­tives du Som­meil (SAOS)
  • L’insomnie chronique (les deux patholo­gies du som­meil les plus fréquentes)
  • Le Syn­drome des Jambes Sans Repos, les hyper­som­no­lences cen­trales (dont la narcolepsie)
  • Le décalage du rythme veille/sommeil
  • Les para­som­nies (som­nam­bu­lisme, éveils con­fu­sion­nels, trou­bles du com­porte­ment en som­meil paradoxal…).

Le SAOS peut être respon­s­able d’une fatigue impor­tante voire d’une som­no­lence exces­sive et, selon sa sévérité, il peut être asso­cié à un risque majoré de mor­bid­ité car­dio-vas­cu­laire : la Pres­sion Pos­i­tive Con­tin­ue et l’Orthèse d’Avancée Mandibu­laire représen­tent les deux traite­ments de référence.

L’insomnie chronique impacte aus­si la qual­ité de vie et aug­mente le risque de sur­v­enue d’une dépres­sion : la Thérapie Com­porte­men­tale et Cog­ni­tive (TCC) con­stitue désor­mais le traite­ment de référence, même chez le patient ayant recours aux hyp­no­tiques, afin d’en faciliter le sevrage et dimin­uer le risque de récidive.

2 exa­m­ens per­me­t­tent d’explorer les trou­bles du sommeil.

  • La poly­gra­phie ven­ti­la­toire (PV) réal­isée en ambu­la­toire en cas de sus­pi­cion de SAOS sévère chez des patients sans insom­nie asso­ciée. Seule la res­pi­ra­tion est enreg­istrée mais cela est en suff­isant dans un bon nom­bre de cas.
  • La polysomno­gra­phie (PSG) est un exa­m­en com­plet de référence analysant la res­pi­ra­tion, l’EEG avec iden­ti­fi­ca­tion des stades du som­meil, les micro éveils et les mou­ve­ments de jambes. Les 4 lits d’hospitalisation sont dédiés à cet exa­m­en. L’en­reg­istrement est effec­tué sous la sur­veil­lance d’une tech­ni­ci­enne con­for­mé­ment aux recom­man­da­tions de la HAS.

Par ailleurs, des tests peu­vent être réal­isés en journée :

  • Les Tests Itérat­ifs de Latence d’Endormissement (TILE) néces­saires au diag­nos­tic d’hypersomnolence centrale
  • Les Tests de Main­tien d’Eveil (TME) qui per­me­t­tent d’objectiver l’efficacité d’un traite­ment sur le niveau de vig­i­lance du patient. Les TME per­me­t­tent par­al­lèle­ment d’évaluer l’aptitude à la con­duite auto­mo­bile chez les con­duc­teurs de véhicules qui étaient som­no­lents avant la mise en route du traitement.

Les médecins de l’unité sommeil :

Respon­s­able de l’unité : Dr B.Lapergue

  • Dr M.BLUMEN : ORL (SAOS, ron­fle­ment sans somnolence)
  • Dr I.BUCHET : Stom­a­tolo­gie (orthèse dentaire)
  • Dr M‑A DALLOZ : Neu­rolo­gie
  • Dr C.DECROCQ : Neu­rolo­gie (Nar­colep­sie, para­som­nie, SJSR, som­no­lence sans apnée)
  • Dr H.NEVEU : Pneu­molo­gie (SAOS)
  • Dr J.TAVERNE : Pneu­molo­gie (SAOS)

Secré­tari­at :

Mme M.DURAND

Tel : 01–46-25–22-31

Fax : 01–46-25–27-45

Mail : sommeil@hopital-foch.com

Retour haut de page