Publié le 25 octobre 2019

«MOIS SANS TABAC» : EN NOVEMBRE ON ARRÊTE ENSEMBLE

Du 1er au 30 novem­bre l’hôpital Foch se mobilise afin d’ac­com­pa­g­n­er les patients et les salariés dans la préven­tion du tabag­isme et la réduc­tion du tabac.

1- Quelles sont les actions mises en place à l’hôpital ?

L’ensemble des équipes de Foch se mobilise pour que les patients fumeurs hos­pi­tal­isés pen­dant ce mois de novem­bre se voient pro­pos­er une prise en charge sys­té­ma­tique (sauf refus de leur part). L’objectif est d’essayer de mod­i­fi­er leur com­porte­ment face au tabac durant l’hospitalisation.

C’est la pre­mière année que les sub­sti­tuts nico­tinique sont rem­boursés par l’assurance mal­adie, cela va per­me­t­tre à un plus grand nom­bre de fumeurs d’envisager une prise en charge.

Une cam­pagne de sen­si­bil­i­sa­tion par le ser­vice d’addictologie auprès des ser­vices de soins est en cours :

Dis­tri­b­u­tion des kits, propo­si­tion de sub­sti­tuts nico­tiniques, ate­lier socio esthé­tique sur le thème notre peau et le tabac…

Des con­sul­ta­tions de taba­colo­gie avec l’ELSA (Equipe de Liai­son de Soins en Addic­tolo­gie) sont ouvertes tous les jours de la semaine.

Pour pren­dre ren­dez-vous : 01–46-25–28-13 (les places sont lim­itées)

2- Quel est le programme des ateliers « Mois sans Tabac » dans les Hauts-de-Seine ?

A Suresnes : Stand ani­mé par l’ELSA de Foch avec con­sul­ta­tion de taba­colo­gie

Infor­ma­tion et sen­si­bil­i­sa­tion

  • Mer­cre­di 13 novem­bre / toute la journée : Cen­tre Médi­cal Munic­i­pal Ray­mond Bur­gos
  • Jeu­di 21 novem­bre / 14h à16h30 : Mai­son des par­ents Fer­di­nand Foch

Con­seils et soins esthé­tiques – Notre peau et le tabac

  • Lun­di 25 novem­bre / Matin : Hôpi­tal Foch

D’autres ate­liers seront réal­isés par d’autres équipes sur d’autres villes.

3- Pourquoi les pouvoirs publics lancent une telle stratégie ? 

« L’opération mois sans tabac » existe depuis 2016. Cette ini­tia­tive est pri­mor­diale car le tabac est une pri­or­ité de san­té publique. Un fumeur sur deux présen­tera une com­pli­ca­tion psy­chique ou soma­tique liée au tabag­isme.

Le col­lec­tif est au cœur de cette 4ème édi­tion qui invite les par­tic­i­pants à arrêter de fumer en équipe.

« Un mois sans fumer, c’est mul­ti­pli­er par cinq ses chances d’arrêter défini­tive­ment ».

4- Dans quel cadre s’organise ce programme de réduction du tabagisme à l’hôpital Foch ?

Ces actions se font égale­ment dans le cadre du pro­jet “Préven­tion et Réduc­tion du Tabag­isme”  rem­porté auprès de l’ARS par les étab­lisse­ments de l’Al­liance Hos­pi­tal­ière de l’ouest parisien (dont l’hôpital Foch est mem­bre). Nous avons été retenus pour une durée de 2 ans pour tra­vailler sur la sen­si­bil­i­sa­tion du tabac auprès des patients et des salariés de l’hôpital.

Un groupe de tra­vail a été con­sti­tué avec des mem­bres du ser­vice d’Ad­dic­tolo­gie, la DRH, le CSSCT, la médecine du tra­vail et les soins.

Retour haut de page