Actualités Professionnels de la Santé /

L'ALLIANCE HOSPITALIÈRE

L'ALLIANCE HOSPITALIÈRE
11 mars 2019

L’Alliance Hospitalière de l’ouest parisien, un an après

Après un an d’activité, l’Alliance Hospitalière dresse un premier bilan de ses actions et présente ses pistes stratégiques

 

L’alliance hospitalière de l’ouest parisien a été créée en septembre 2017 par des établissements privés à but non lucratif qui ont souhaité mettre en place des stratégies collectives pour organiser des parcours de soins coordonnés et mutualiser certaines de leurs ressources.

Développé par 6 acteurs de soins des Hauts de Seine, il s’agit de l’Hôpital Foch, l’Institut Hospitalier Franco-Britannique, la Fondation Santé Service « la Cité des Fleurs », la Fondation de Diaconesses de Reuilly « Notre Dame du Lac », l’Ehpad de Solemnes et enfin l’Hôpital Gouin - il est aujourd’hui le premier groupement hospitalier privé d’Ile-de-France.

Un an après, ce sont le SESID 92, l’ANSIAD, le SAPA, le groupe de la MGEN (dont la clinique de Rueil Malmaison et la clinique de la Verrière), la Maison médicale Claire Demeure, le SSIAD de Saint Cloud et l’Hôpital Nord qui ont rejoint l’Alliance.

 

Une coopération efficace au service des patients

Forts de leurs complémentarités, ces membres ont développé des coopérations médicales en neurologie, gériatrie, urologie, pneumologie, oncologie et soins de supports, ophtalmologie, RVH, ou encore la chirurgie digestive.

La volonté est de « créer des filières fluides et non imposées » entre plusieurs établissements, selon leurs disciplines. Les expertises médicales ont été mises en commun, grâce au partage de temps médical entre les établissements. Le développement de la téléexpertise et des téléconsultations entre  les Ehpad avec le service des urgences de l’hôpital Foch va permettre d’éviter les transferts aux urgences des personnes âgées.

Enfin, des regroupements d’activité ont eu lieu avec la volonté de développer une offre efficace dans le territoire : création d’un GCS avec le regroupement des laboratoires de Foch, l’IHFB, la Cité des Fleurs (avec  l’EHPAD de Solemnes et la Clinique de Rueil Malmaison en cours), ainsi que d’une PUI (Pharmacie Usage Interne) de territoire. D’autres moyens ont été mutualisés entre les différents membres de l’Alliance comme les équipes d’hygiénistes et un Data Protection Officer (DPO).

 

Des projets ambitieux d’ores et déjà couronnés de succès

Toujours dans cette optique de mutualisation et de complémentarité, l’Alliance développera dans les années à venir de nouveaux projets communs.

Porté par la volonté de développer des « lieux de santé sans tabac », les acteurs de l’Alliance proposeront notamment une politique de prévention et de prise en charge du tabagisme renforcée dans l’ensemble de leurs établissements.

 

L’alliance hospitalière en chiffres :

  • 5601 salariés
  • 2047 lits
  • 654 places de soins infirmiers à domicile
  • 137 471 hospitalisations / admissions par an
  • 20 000 interventions au bloc opératoire
  • 30 salles de bloc opératoire
  • 5700 accouchements par an
  • 100 000 passages aux urgences par an
  • 4 appareils d’IRM
  • 3 Scanners