Actualités Professionnels de la Santé /

Arrivée du Professeur Stéphane Hans dans le service d'ORL de l'hôpital Foch

Arrivée du Professeur Stéphane Hans dans le service d'ORL de l'hôpital Foch
31 janvier 2019

Après une carrière de 18 ans à l’hôpital Européen Georges Pompidou (APHP, Université Paris 5), le professeur Stéphane Hans va succéder en janvier 2019 au professeur Frédéric Chabolle comme chef du service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale.

 

Son arrivée devrait permettre le développement de trois thématiques principales :

 

La laryngologie phoniatrie

 

Historiquement, l’hôpital Foch était très reconnu en laryngologie avec l’introduction des Laser par le professeur Charles Frèche. Puis les docteurs Isabelle Wagner et Claude Fugain ont continué le développement de cette discipline au sein du service ORL de l’hôpital Foch.

 

L’arrivée du Pr Stéphane Hans accompagné du docteur Lise Crevier-Buchman ORL phoniatre et chercheur dans l’unité 7018 du CNRS (Laboratoire de Phonétique et de Phonologie) va permettre de poursuivre le développement de la prise en charge des pathologies de la voix (polype des cordes vocales, paralysie de la corde vocale…) et de la déglutition (trouble de la déglutition lié à l’âge chez les personnes âgées, suite de radiothérapie…). Dans le cadre de la recherche clinique, ils vont continuer à développer la phonétique clinique en France. La mise en place d’une plateforme d’enregistrement et d’analyse de paramètres acoustiques et physiologiques de la voix et de la parole est en cours d’installation dans le service d’ORL en lien avec l’unité UMR 7018 du CNRS.

 

La cancérologie

 

L’expertise du Pr Hans en cancérologie et particulièrement en chirurgie minimale invasive assistée au Laser et au robot va permettre de développer ces interventions à l’hôpital Foch. Le but est de réséquer des tumeurs avec des suites opératoires simples et de permettre une réhabilitation précoce de la déglutition et une durée d’hospitalisation courte.

 

Cette nouvelle technique chirurgicale assistée par robot permet d’aborder, par les voies naturelles, des régions anatomiques jusqu’alors inaccessibles par voie endoscopique. L’assistance robotisée permet une vision grossie en 3D avec une stabilité de l’image, une plus grande définition du site d’intervention et, grâce à la capacité des instruments de se mouvoir dans l’espace à 360° une précision gestuelle jusqu’alors inégalée.

 

Les expertises complémentaires d’une part  en chirurgie cervicale notamment de la glande thyroïde  et des glandes salivaires par le docteur Isabelle Wagner et d’autre part en chirurgie reconstructive par lambeaux par le docteur Christine BACH contribuent à l’activité du service.

 

Enfin, les liens développés avec le service de soins de support animé par le docteur Florian Scotté, vont être renforcés permettant une prise en charge personnalisée des patients suivis en cancérologie ORL.

 

La synergie de ces différentes expertises confère au service de chirurgie ORL une offre de soins innovante et diversifiée en cancérologie ORL.

 

La pathologie du sommeil

 

Le service d’ORL de l’hôpital FOCH est reconnu sur le plan national et international par la thématique « sommeil » développée par le Pr Frédéric Chabolle et les docteurs Marc Blumen et Cyril Chaufton.

 

Ainsi sous l’impulsion du professeur Chabolle, un « laboratoire de sommeil » a été mis en place.

 

L’ensemble des pathologies du sommeil et de la vigilance de l'adulte est diagnostiqué et pris en charge en collaboration avec d’autres praticiens au sein de l’hôpital permettant une approche multidisciplinaire :

 

  • Le Syndrome d’Apnées Obstructives du Sommeil (SAOS)
  • L’insomnie chronique (les deux pathologies du sommeil les plus fréquentes)
  • Le Syndrome des Jambes Sans Repos, les hyper somnolences centrales (dont la narcolepsie)
  • Le décalage du rythme veille/sommeil
  • Les parasomnies (somnambulisme, éveils confusionnels, troubles du comportement en sommeil paradoxal…).

 

Avec le docteur Marc Blumen et le professeur Stéphane Hans les thématiques suivantes vont être développées :

 

1/ L’amélioration de la technique d’endoscopie du sommeil afin de mettre en évidence les zones anatomiques au niveau des voies aéro-digestives supérieures à l’origine d’un SAOS.

 

2/ Sur le plan thérapeutique, le professeur Chabolle et le docteur Marc Blumen ont participé à l’étude internationale pour évaluer un stimulateur électrique mono électrode du nerf XII.  L’équipe va poursuivre les essais de ces nouveaux traitements. Les implants du XII vont-ils avoir le succès des implants cochléaires en otologie ?

 

3/ Sur le plan thérapeutique, le professeur Stéphane Hans désire poursuivre son expérience sur les résections de la base de la langue assistéee par robot chez des patients sélectionnés atteints de SAOS.