Pour infor­ma­tion, le ser­vice de stom­a­tolo­gie sera fer­mé du 01 août au 29 août à 12h.

Le secré­tari­at sera toute­fois joignable du 01/08 au 05/08 et du 22/08 au 29/08.

Pour faciliter le suivi en ville des patients pris en charge par les ser­vices hos­pi­tal­iers, l’Hôpital Foch s’est doté depuis quelques années d’un sys­tème d’envoi automa­tique, via la société LIFEN, des comptes-ren­dus (CR) d’hospitalisation et de con­sul­ta­tion directe­ment sur les mes­sageries sécurisées des médecins traitants.

Pour des raisons de com­pat­i­bil­ité de logi­ciels, le ser­vice d’imagerie ne pou­vait pas béné­fici­er de ces envois élec­tron­iques indis­pens­ables à la bonne coor­di­na­tion entre pro­fes­sion­nels de san­té. Les patients repar­tent avec des codes d’accès à une plate­forme de mise à dis­po­si­tion sécurisée des CR de leurs examens.

Depuis plusieurs mois, le ser­vice d’imagerie et la Direc­tion des Sys­tèmes d’Information (DSI) de l’Hôpital Foch ont tra­vail­lé de con­cert pour apporter une solu­tion et répon­dre ain­si à la demande des médecins traitants.

Ces 2 ser­vices ont aujourd’hui le plaisir de vous informer qu’à par­tir du mois de sep­tem­bre 2022, les CR d’imagerie des patients externes seront aus­si adressés directe­ment via LIFEN sur les mes­sageries Mssan­té et Apicrypt des médecins trai­tants ren­seignés lors de l’admission ou l’accueil admin­is­tratif du patient.

« C’est une demande très anci­enne des médecins de ville que nous sommes heureux de pou­voir enfin hon­or­er grâce à la solu­tion tech­nique mise en place par le ser­vice infor­ma­tique » explique le Dr François Mel­lot, chef de ser­vice d’Imagerie de l’Hôpital Foch.

Pré­con­isé lors du Ségur de la San­té en juil­let 2020, et for­mal­isé par des textes de loi en 2021 et 2022, l’hôtel hos­pi­tal­ier ou dis­posi­tif HTNM (Héberge­ment Tem­po­raire Non Médi­cal­isé) per­met aux patients éli­gi­bles d’être hébergés plus con­fort­able­ment dans des étab­lisse­ments d’accueil de proximité.

Qu’appelle-t-on con­crète­ment « hôtel hospitalier » ?

C’est un héberge­ment privé ou asso­ci­atif (proche des lieux de soins) dédié à l’accueil des patients qui n’ont pas besoin d’assistance médi­cale con­tin­ue. Il s’agit plus pré­cisé­ment d’hôtels de tourisme, de maisons asso­cia­tives, d’établissements (ou ser­vices) dédiés faisant par­tie de l’hôpital.

Pour quels patients ?

Le patient éli­gi­ble réside à plus d’une heure de l’hôpital, doit être autonome ou pou­voir être accom­pa­g­né par un proche. C’est le médecin qui décide si son patient est éli­gi­ble. L’accès au dis­posi­tif HTNM se fait via une pre­scrip­tion médicale.

Les femmes enceintes qui rési­dent à plus de 45 min­utes en trans­ports motorisés peu­vent égale­ment béné­fici­er du dis­posi­tif en cas de grossesse pathologique ou sur déci­sion de leur médecin.

Pour décou­vrir et com­pren­dre l’intérêt de ces hôtels hos­pi­tal­iers, venez assis­ter au Webi­naire organ­isé par la société MyHos­pi­tel, parte­naire de l’Hôpital Foch.

7 juil­let prochain de 12h30 à 13h30

Pour vous con­necter au webi­naire, il vous suf­fit de cli­quer sur le lien suivant :

https://www.myhospitel.fr/event-details/webinaire-lhotel-hospitalier

Depuis sep­tem­bre 2018, l’Expérience Patient se déploie chaque jour pour dévelop­per une nou­velle manière de vivre à l’Hôpital Foch. Ouvert quo­ti­di­en­nement et facile d’accès, le Liv­ing Lab per­met aux patients ain­si qu’aux pro­fes­sion­nels de san­té, de partager leur vécu qu’il soit posi­tif ou négatif.

Le Liv­ing Lab est une démarche qui anticipe con­stam­ment l’évolution de la prise en charge des patients et le bien-être des soignants. Chaque semaine, un col­lab­o­ra­teur va dans les ser­vices, les salles d’attente, etc… à la ren­con­tre des patients. Leur avis sur leur expéri­ence est ensuite trans­mis aux chefs de ser­vice, cadres et mem­bres du comité de direc­tion de l’hôpital.

Tous par­ticipent à l’amélioration des pra­tiques et des organ­i­sa­tions en propageant leur trans­parence et leur confiance. 

D’autre part, un respon­s­able de l’Ex­péri­ence Patient reste à leur entière dis­po­si­tion dans le local pour les accueil­lir tous les jours de 9h à 17h30.

Une pre­mière dans un étab­lisse­ment de san­té français qui fait d’elle une ini­tia­tive incontournable.

Pour plus d’informations, ren­dez-vous directe­ment sur la page du Liv­ing Lab en cli­quant ici.

La coor­di­na­tion et la coopéra­tion entre pro­fes­sion­nels de san­té hos­pi­tal­iers et de ville sont essen­tielles pour flu­id­i­fi­er et faciliter les par­cours de patients et per­me­t­tre une prise en charge optimale.

Et pour des mal­adies com­plex­es néces­si­tant l’intervention de plusieurs exper­tis­es, il est impor­tant de con­naître le rôle de cha­cun et de savoir quand, pourquoi et com­ment pass­er le relais.

Con­scient que le par­cours de soin peut être facil­ité par la com­mu­ni­ca­tion entre les dif­férents inter­venants, l’Hôpital Foch a souhaité don­ner la parole à la ville et l’hôpital ensem­ble pour mieux coor­don­ner le rôle de chacun.

À tra­vers une nou­velle série de pod­casts sur le thème « Regards croisés » ani­més par la jour­nal­iste san­té Jessy­ca Falour, les pro­fes­sion­nels partageront leurs savoirs et exper­tis­es par patholo­gie, échang­eront sur leurs pra­tiques et ren­forceront ain­si le lien entre la ville et l’hôpital indis­pens­able pour affron­ter la crise san­i­taire actuelle. 

L’essentiel de l’expertise ville-hôpi­tal en 15 minutes

D’une durée de 15 min, ces pod­casts pour­ront être facile­ment écoutés à tout moment dans le cab­i­net médi­cal ou pen­dant un déplace­ment entre 2 vis­ites à domicile.

Pre­mier épisode : prise en charge de l’asthme

Dans ce pre­mier épisode, le doc­teur Vin­cent Tara­zona, médecin général­iste à Suresnes et le Doc­teur Colas Tchérakian, pneu­mo­logue à l’Hôpital Foch parta­gent avec nous leur rôle et leur vision de la prise en charge d’un patient souf­frant de cette maladie.

À vos écouteurs…

Si vous souhaitez par­ticiper à un prochain épisode de « Regards croisés » ou sug­gér­er un thème, n’hésitez pas à écrire à Flo­rence van Steen­brug­ghe : f.van-steenbrugghe@hopital-foch.com

Parce qu’un dépistage et une prise en charge pré­co­ces sont essen­tiels dans la prise en charge du can­cer du sein, les ser­vices d’imagerie et de gyné­colo­gie-obstétrique ont souhaité faire béné­fici­er aux patientes suiv­ies en ville de l’expertise et des com­pé­tences médi­cales et tech­niques de l’Hôpital Foch.

Que ce soit dans le cadre d’un dépistage organ­isé ou dans le cadre d’un dépistage indi­vidu­el (patientes adressées par leur médecin trai­tant par exem­ple), toute femme peut dès à présent pren­dre ren­dez-vous auprès du ser­vice d’imagerie de l’Hôpital Foch, pour une explo­ration mammaire.

Les patientes auront accès à des équipements de haute qual­ité comme un mam­mo­graphe doté des dernières inno­va­tions tech­nologiques, notam­ment la tomosyn­thèse (équiv­a­lent 3D). Une IRM mam­maire ain­si que des out­ils d’intelligence arti­fi­cielle sont égale­ment implé­men­tés pour aug­menter la per­for­mance de l’interprétation des images par le radiologue.

Un accom­pa­g­ne­ment et une prise en charge facil­itée en cas de problème :

A la moin­dre anom­alie relevée dans le bilan d’imagerie, une biop­sie et un exa­m­en anato­mopathologique pour­ront être pro­posés et pro­gram­més sur place, per­me­t­tant de met­tre en place rapi­de­ment une prise en charge médi­cale et/ou chirur­gi­cale si besoin et d’op­ti­miser le par­cours de soins.

En pra­tique, pour pren­dre rendez-vous :

Sur Inter­net :

  • via Doc­tolib (taper « Radi­o­logue » ou « mam­mo­gra­phie » et « Suresnes »).
  • Sur la page « Espace ren­dez-vous » du site www.hopital-foch.com sélec­tion­ner la spé­cial­ité « radiologue »

Par télé­phone au 01 46 25 25 38

La patiente béné­fi­cie du statut de l’Hôpital Foch qui ne réalise aucun dépasse­ment d’honoraire en respec­tant les tar­ifs secteur 1 et le tiers payant.

Chef de ser­vice de gyné­colo­gie et obstétrique, Pro­fesseur Jean-Marc AYOUBI et chef de ser­vice d’imagerie médi­cale, Doc­teur François MELLOT.

Soucieux de répon­dre au mieux aux besoins en imagerie de coupe, l’Hôpital Foch vient de met­tre en ser­vice un troisième scan­ner qui est entière­ment con­sacré aux exa­m­ens à effectuer auprès des patients externes. Les deux autres scan­ners seront quant à eux, dédiés en pri­or­ité au suivi des patients hospitalisés.

Opti­miser l’équipement de l’hôpital pour amélior­er la prise en charge des patients

Cette nou­velle acqui­si­tion per­met de répon­dre à la demande crois­sante d’accès à des exa­m­ens de pointe tout en priv­ilé­giant le respect et le bien-être des patients adressés par la médecine de ville :

  • Prise de ren­dez-vous facil­itée via la plate­forme Doctolib
  • Délai d’obtention d’une date d’examen réduit (48 à 72h)
  • Accueil et par­cours spé­ci­fiques dédiés aux patients externes
  • Mise à dis­po­si­tion rapi­de et sim­pli­fiée du compte-ren­du d’examen (24h le plus sou­vent) sur un serveur acces­si­ble en ligne avec prochaine­ment accès égale­ment aux images
  • Aucun dépasse­ment d’honoraires appliqué

Afin de per­me­t­tre une inter­pré­ta­tion opti­male des exa­m­ens, il est néces­saire de bien pré­cis­er sur la demande l’objectif de l’examen et tous les ren­seigne­ments clin­iques sig­ni­fi­cat­ifs utiles.

  « Nous sommes très heureux de l’ouverture de ce 3ème scan­ner qui per­met d’augmenter notre offre de soin en par­ti­c­uli­er pour les patients externes qu’ils soient suiv­is à Foch ou qu’ils soient suiv­is par leur médecin de ville. En effet il nous était jusqu’à main­tenant très dif­fi­cile de don­ner sat­is­fac­tion à ces patients qui étaient nom­breux à nous sol­liciter. Désor­mais, ils peu­vent obtenir un ren­dez-vous dans les meilleurs délais. Les patients hos­pi­tal­isés quant à eux, béné­fi­cient d’une prise en charge opti­misée tout au long de leur par­cours de soins. Par ailleurs, avec ce ren­fort d’équipement, nous pou­vons pré­ten­dre à de nou­velles per­spec­tives dans les mois qui vien­nent en faveur du dépistage du can­cer du poumon par exem­ple ou encore des risques car­dio­vas­cu­laires » explique François Mel­lot — Chef du ser­vice d’imagerie de l’Hôpi­tal Foch

L’Hôpital Foch vient d’ouvrir les portes d’un nou­v­el insti­tut entière­ment dédié aux douleurs gyné­cologiques. Il est com­posé d’une équipe pluridis­ci­plinaire prenant en charge les douleurs au féminin dans leur glob­al­ité qu’elles soient pelvi­ennes, vul­vaires ou périnéales.

Bap­tisé « Insti­tut David Elia », il souhaite ren­dre hom­mage à David Elia, grand nom de la gyné­colo­gie médi­cale française et qui avait par­ticipé à l’élaboration de ce projet.

Une équipe pluridis­ci­plinaire pour un accom­pa­g­ne­ment optimisé

Elle est com­posée de spé­cial­istes en gyné­colo­gie, der­ma­tolo­gie, psy­cho-sex­olo­gie, médecine de la douleur, neu­rochirurgie, et en traite­ments physiques (laser, LED, radiofréquence, réé­d­u­ca­tion pelvipérinéale…). Cette équipe accom­pa­gne les patientes souf­frant de douleurs chroniques dans leur par­cours de soins:

  • douleurs pelvi­ennes chroniques : endométriose, post-can­cer, post-chirurgie…
  • douleurs vul­vaires et périnéales chroniques
  • douleurs post-accouche­ment
  • douleurs liées à la ménopause
  • der­matoses vulvaires
  • douleurs et sex­u­al­ité : douleurs aux rap­ports sex­uels, vaginisme…

Une prise en charge per­son­nal­isée sur un mod­èle de médecine intégrative

Chaque patiente béné­fi­cie d’une con­sul­ta­tion d’évaluation et d’orientation, et un par­cours de soins coor­don­né lui est pro­posé. Des réu­nions de con­cer­ta­tion pluridis­ci­plinaires (RCP) : Elles per­me­t­tent la dis­cus­sion de sit­u­a­tions com­plex­es, et sont ouvertes aux pro­fes­sion­nels de san­té souhai­tant présen­ter et dis­cuter leurs dossiers.

  « Nous sommes fiers d’avoir ouvert notre ser­vice à l’un des pre­miers cen­tres français de prise en charge de la douleur gyné­cologique. Cette approche inno­vante per­me­t­tra à de nom­breuses patientes de béné­fici­er d’un suivi médi­cal com­plet, quelle que soit leur douleur. L’objectif est de pro­pos­er une prise en charge glob­ale et per­son­nal­isée grâce à une équipe com­posée d’éminents spé­cial­istes. Nous souhaitons apporter à nos patientes des répons­es pré­cis­es et un traite­ment adap­té à leurs besoins » explique le Pr Jean-Marc Ayoubi – Chef du ser­vice de gyné­colo­gie de l’Hôpital Foch.

Les spé­cial­istes au sein de l’Institut David Elia

  • Pr Jean-Marc Ayoubi — Chef du ser­vice de gyné­colo­gie obstétrique Foch
  • Dr Miche­line Moy­al Bar­rac­co – Der­ma­to­logue, spé­cial­isée en der­ma­tolo­gie vulvaire
  • Pr Pierre Mares – Gyné­co­logue au CHU de Nîmes
  • Dr Olivi­er Bre­deau – Médecin de la douleur
  • Dr. Cather­ine Eychenne – Médecin lasériste
  • Dr. Nico­las Rygaloff – Médecin lasériste
  • Dr. Mireille Michel-Cherqui– Médecin anesthé­siste, hypnothérapeute
  • Dr Rou­ba Mur­ta­da – Gynécologue
  • Dr Marie Car­bon­nel – Gynécologue
  • Dr Sil­via Hors­man–  Gynécologue
  • Mme Hei­di Beroud Poyet – Psy­cho­logue sexologue
  • Mme Lucile Girard – Sage-femme sexologue
La prise de contact se fait auprès de Mme Esma ALLAL, assistante administrative et coordinatrice au 01 46 25 11 82 ou via la boîte mail centre-douleurgyneco@hopital-foch.com