Présentation du passe sanitaire obligatoire pour tout accès à l’hôpital (hors urgences)

Docteur Juliette PINOT médecin généraliste, et Mme Clémence CORNIER chef de Service Offre de Soins de 1er Recours au CMM de Suresnes

Publié le 21 juin 2019

La construction d’une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) à Suresnes.

Le cen­tre Munic­i­pal de San­té, la Mai­son de San­té Pluripro­fes­sion­nelle des chênes et l’Hôpital Foch se sont regroupés pour tra­vailler ensem­ble sur un pro­jet de CPTS sur le ter­ri­toire de Suresnes.

Doc­teur Juli­ette PINOT médecin général­iste instal­lée en libéral à Suresnes, et Mme Clé­mence CORNIER chef de Ser­vice Offre de Soins de 1er Recours au CMM (Cen­tre Médi­cal Municipal) :

1- Pouvez-vous donner votre définition d’une CPTS ? 

Dr Pinot :

Je don­nerai comme déf­i­ni­tion celle du lég­is­la­teur (loi de jan­vi­er 2016 de mod­erni­sa­tion du sys­tème de santé) :

«Les CPTS regroupent les pro­fes­sion­nels d’un même ter­ri­toire qui souhait­ent s’organiser — à leur ini­tia­tive — autour d’un pro­jet de san­té pour répon­dre à des prob­lé­ma­tiques com­munes : organ­i­sa­tion des soins non pro­gram­més, coor­di­na­tion ville-hôpi­tal, attrac­tiv­ité médi­cale du ter­ri­toire, coopéra­tion entre médecins et infir­miers pour le main­tien à domi­cile…» (Source : Min­istère des Sol­i­dar­ités et de la santé).

Clé­mence Cornier :

Une CPTS est un regroupe­ment de pro­fes­sion­nels de san­té, san­té au sens de l’OMS : « état de com­plet bien-être physique, men­tal et social, qui ne con­siste pas seule­ment en l’ab­sence de mal­adies ou d’in­fir­mité. » Cela con­cerne donc  les secteurs de soin, du médi­co-social, du social et la coor­di­na­tion de tous autour du par­cours patient.

L’objectif est de réfléchir ensem­ble aux prob­lé­ma­tiques de ter­rains que ren­con­trent les pro­fes­sion­nels et les usagers et de réfléchir ensem­ble à des actions visant à amélior­er le par­cours de san­té d’un patient, la qual­ité de prise en charge, à val­oris­er le tra­vail et l’implication des professionnels.

Ce n’est pas une Insti­tu­tion qui se rajoute à d’autres déjà exis­tantes, c’est une Com­mu­nauté com­posée de pro­fes­sion­nels et usagers, au ser­vice de ces mêmes pro­fes­sion­nels et usagers.

2- Que va-t-elle apporter aux professionnels de santé et aux patients de la ville de Suresnes ?

Dr Pinot :

Les patients doivent être au cœur de la CPTS. La moti­va­tion pre­mière pour sa créa­tion est d’améliorer la qual­ité de leur prise en charge que ce soit dans la préven­tion, le diag­nos­tic, le suivi, la con­ti­nu­ité ou l’accessibilité aux soins.

Pour les pro­fes­sion­nels de san­té, la CPTS per­me­t­tra de faciliter leur exer­ci­ce, d’encourager la dynamique pluri-pro­fes­sion­nelle et de dis­pos­er d’une coor­di­na­tion organisée.

La prise en charge de patients vieil­lis­sants et présen­tant un nom­bre crois­sant de mal­adies chroniques est un défi pour les soins ambu­la­toire, les CPTS doivent per­me­t­tre d’améliorer l’organisation des soins ambu­la­toires pour relever ce défi.

Clé­mence Cornier :

Pour les pro­fes­sion­nels c’est la pos­si­bil­ité de tra­vailler en col­lec­tif sur leurs prob­lé­ma­tiques pro­pres. L’ARS laisse les ter­ri­toires assez libres des actions à entre­pren­dre afin de s’adapter au mieux aux besoins des pro­fes­sion­nels et des patients.

C’est égale­ment l’occasion de val­oris­er le temps passé, en dehors des con­sul­ta­tions, à la prise en charge du patient, à la coordination, …..

Pour le patient cela est gage d’une qual­ité accrue de la prise en charge tout au long du par­cours et de l’orientation.

3- Quels seront les thématiques traitées ?

Les thé­ma­tiques doivent répon­dre aux prob­lé­ma­tiques ren­con­trées par les pro­fes­sion­nels de san­té exerçant sur le ter­ri­toire, elles doivent donc être définies par ces professionnels.

A ce stade du pro­jet, il est trop tôt pour don­ner les thé­ma­tiques traitées mais elles devront s’inscrire dans les 4 com­pé­tences « socles » ou les 2 com­pé­tences « com­plé­men­taires » qui définis­sent les CPTS :

4 com­pé­tences « socles » :

  • Faciliter l’accès à un médecin traitant
  • Organ­i­sa­tion et gra­da­tion des soins non programmés
  • Coor­don­ner les par­cours de soins (exem­ple : mal­adies chroniques, géri­a­trie, psy­chi­a­trie) en fonc­tion des besoins spé­ci­fiques du territoire
  • Préven­tion

2 com­pé­tences « complémentaires » :

  • Démarche qual­ité
  • Accom­pa­g­ne­ment des pro­fes­sion­nels de san­té entre eux (instal­la­tion, accueil des stagiaires) 

4- Quels seront les prochaines étapes ?  Qui contacter si un professionnel de santé souhaite intégrer la CPTS de Suresnes ?

Nous nous sommes retrou­vés, le Cen­tre Médi­cal Munic­i­pal, La Mai­son de San­té Pluripro­fes­sion­nelle et l’Hôpital Foch, sur cette ques­tion de la CPTS et sur l’intérêt d’une telle structuration.

A présent, il est fon­da­men­tal d’en par­ler avec les pro­fes­sion­nels afin de réfléchir ensem­ble aux thé­ma­tiques qui nous sont com­munes et qui nous por­tent dans l’exercice de cha­cun au ser­vice de la population.

Nous avons réal­isé 2 réu­nions, au mois de juin, d’information/de tra­vail autour du pro­jet de CPTS où les pro­fes­sion­nels de san­té du ter­ri­toire ont été con­vié. Ces réu­nions ont été organ­isées par la ville de Suresnes, l’hôpital Foch et la Mai­son de San­té Pluripro­fes­sion­nelle des Chênes.

Au total 60 pro­fes­sion­nels étaient présents à ces réunions.

Des prob­lé­ma­tiques actuelles ont été iden­ti­fiées et per­me­t­tent ain­si de dégager des pistes de tra­vail et des exem­ples con­crets de ce que doit apporter la CPTS à ses membres :

Faciliter l’accès aux pro­fes­sion­nels de san­té (annu­aires, out­ils de coor­di­na­tion, coor­di­na­tion des vis­ites à domi­cile pour les per­son­nes por­teuses de hand­i­cap et les per­son­nes âgées…)

  • Organ­i­sa­tion et gra­da­tion des soins non pro­gram­més (infor­ma­tion sur les gardes, créa­tion de relais entre les pro­fes­sion­nels, liens avec la mai­son médi­cale de garde…)
  • Coor­don­ner les par­cours de soins sur les par­cours spé­ci­fiques : géri­a­trie, psychiatrie…
  • Préven­tion (inter­ven­tion sur des lieux stratégiques, sur des pro­to­coles com­muns et cam­pagnes particulières…)

Ces axes seront appro­fondis et com­plétés lors des réflex­ions qui seront menées avec  les pro­fes­sion­nels pour éla­bor­er le pro­jet de san­té de la CPTS.

Nous atten­dons bien enten­du la mobil­i­sa­tion d’un max­i­mum de pro­fes­sion­nels au sein de la CPTS. Pour ceux qui sont intéressés pour nous aider dans la  réflex­ion, voici les per­son­nes à contacter :