POLITIQUE DE RECHERCHE

L’Hôpital Foch  possède son propre laboratoire de recherche : il s’agit de l’UPRES.

Ce Laboratoire de Pharmacologie Pulmonaire de l’Université Paris Ile-de-France ouest est dirigé par le Professeur Devillier.
  

 

UPRES vient conforter les services de maladies respiratoires de l’Hôpital Foch en rajoutant à ses composantes médicales et chirurgicales, un savoir-faire biologique de premier plan.

 

LES PATHOLOGIES OBSTRUCTIVES BRONCHIQUES : UN AXE DE RECHERCHE PRIORITAIRE

Les thématiques de recherche de l’UPRES sont essentiellement concentrées sur l’étude de la physiologie bronchique et des pathologies obstructives bronchiques. L’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive post-tabagique ou encore la mucoviscidose font ainsi partie des principaux sujets de recherche.

 

UNE THÉMATIQUE RÉPONDANT AUX PREOCCUPATIONS DES CLINICIENS : L’OBSTRUCTION DES VOIES AÉRIENNES
En 2013, près d’un tiers* des Français se déclarent fumeurs occasionnels ou réguliers.
La conséquence ? Le tabac est responsable d’un grand nombre de pathologies telles que l’asthme ou les bronchopathies chroniques. Ces maladies touchent à la fois de jeunes enfants, des adultes et des personnes très âgées.

Outre la connaissance des mécanismes de l’obstruction des voies aériennes, ces travaux de recherche permettront d’aider au développement de nouvelles molécules, intervenant à des étapes différentes de celles actuellement prises en compte par les thérapeutiques dont dispose le corps médical.

 

*Source Tabac Info Service

 

UN MODE DE FONCTIONNEMENT SOUPLE ET EFFICACE robot-hopital-foch_1404922405

Ce laboratoire de pharmacologie pulmonaire bénéficie d’une organisation optimale. Il utilise trois réseaux pour fonctionner et délivrer ses travaux :

  • recherche universitaire : il implique trois autres services universitaires de l’Hôpital Foch – Pneumologie, Chirurgie Thoracique, Anesthésiologie -,
  • recherche clinique : les travaux sont effectués en partenariat avec les professionnels de l’industrie pharmaceutique,
  • le réseau de soins des Hauts-de-Seine : le but est d’améliorer la prise en charge des personnes souffrant d’asthme et de bronchopathie dans le département.

  
ORGANISATION ET ÉQUIPES

Reconnue par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, cette unité est le fruit du Laboratoire de Pharmacologie (préalablement situé à l’Hôpital de Versailles) et du Laboratoire Universitaire de Recherche Pharmacologique (Faculté de Médecine, rue des Saints Pères à Paris).
Pilotée par le professeur Philippe DEVILLIER, cette unité réunit les équipes de ces deux laboratoires de recherche ainsi que quelques médecins de Foch :

  • le Professeur Alain Chapelier,
  • le Professeur Louis-Jean Couderc,
  • le Professeur Marc Fischler,