LES URGENCES DE A A Z

Le service des urgences est le service d’un hôpital qui s’occupe de recevoir les malades et les blessés qui se présentent d’eux-mêmes, ou qui sont amenés par les services de secours (pompiers, SAMU…).

AVANT DE VENIR AUX URGENCES, ADOPTEZ LE BON RÉFLEXE !
« Avant de vous rendre aux urgences, et chaque fois que ce la vous est possible, prenez conseil auprès de votre médecin traitant. »

 

COMMENT SAVOIR S’IL S’AGIT D’UNE URGENCES ?

  • La personne est inconsciente, elle ne bouge pas, ne respire pas, elle convulse, elle a un comportement anormal.
  • L’individu étouffe ou présente des sueurs, des difficultés à respirer (respiration saccadée, accélérée) ou ne respire plus.
  • Les plaies ou les saignements sont très importants.
  • La victime a connu un violent traumatisme (accident, plaie, brûlure importante).
  • La personne éprouve des difficultés à parler ou à bouger un ou plusieurs membres.
  • Présence de douleurs importantes dans la poitrine ou l’abdomen.

 

 

CONTACTEZ LE 15 (OU LE 114) POUR PRÉVENIR LES SECOURS

En cas d’urgence médicale ou de conseil médical urgent, vous pouvez joindre le 15 par téléphone (ou le 112, numéro national d’appel d’urgence gratuit). Gardez votre calme le plus possible et précisez en priorité à votre interlocuteur :

  • Un numéro de téléphone pour vous contacter rapidement
  • Le lieu de l’accident et l’adresse exacte d’intervention
  • Le nombre de victimes à soigner
  • La gravité de leur état
  • Les circonstances de l’accident

Votre temps d’attente aux urgences dépend :

– de la gravité de votre état ou de celui de la victime ;
– de celui des autres patients qui attendent une prise en charge.

 

LES 3 ÉTAPES de votre séjour aux urgences :

 

1 – PRÉSENTEZ VOUS A L’ACCUEIL

Expliquez brièvement le motif de la consultation urgente. Le but est d’ouvrir un dossier vous garantissant la prise en charge. Cette étape est fondamentale et permet d’assurer le suivi administratif et médical au sein de l’Hôpital puis lors de votre retour à domicile.

Documents à fournir : pièce d’identité et carte vitale

 

2 – L’INFIRMIÈRE D’ORIENTATION

C’est elle qui prend immédiatement connaissance de la nature de l’urgence à traiter. L’infirmière peut administrer des premiers soins garantissant une prise en charge rapide de la douleur. Son diagnostic est capital pour la gestion de l’ordre de passage des victimes. Elle contribue ainsi à la fluidité des admissions. Les urgences vitales sont traitées en priorité.

Pendant votre attente, n’hésitez pas à la solliciter si la douleur augmente ou si l’état de santé de la victime évolue.

 

3 – L’EXAMEN MÉDICAL

Après avoir été installé et examiné par un médecin, les examens complémentaires urgents sont réalisés sur place. Si ces examens médicaux ne justifient pas forcément de caractère d’urgence. Ils pourront être prescrits. Ceux –ci peuvent être généralement effectué sur rendez-vous à l’Hôpital ou dans le centre de votre choix.