HISTOIRE ET PATRIMOINE

L’Hôpital Foch est le fruit d’une idée généreuse incarnée par la Fondation franco-américaine du Mont-Valérien, dite Fondation Maréchal Foch.

Dès sa création en 1929, la Fondation « Maréchal Foch » est reconnue d’utilité publique. La raison d’être de la Fondation est donc en premier lieu d’assurer des soins médicaux et chirurgicaux en faisant fonctionner un établissement hospitalier sans but lucratif, de manière illimitée dans le temps et destiné à l’origine aux classes moyennes.

 

La Fondation a été constituée après la première guerre mondiale sur l’initiative d’un groupe d’éminentes personnalités françaises et américaines.

 

LES « PÈRES » DE LA FONDATION étaient convaincus que l’initiative privée était le moteur de l’action, sachant que l’hospitalisation privée à but non lucratif était la norme et le modèle tant en Europe qu’aux Etats-Unis. Ils sont notamment incarnés par :

  • Justin Godart, ancien ministre de la santé,
  • Bernard Flursheim, chargé après la démobilisation d’après-guerre de réorganiser la Croix-Rouge américaine et de distribuer en Europe des dons importants.

 

DU CÔTE DES « MÈRES », on trouve Madame Jacques Balsan, née Vanderbilt, et la princesse Edmond de Polignac, née Singer. Toutes deux américaines de naissance, elles ont aussi joué un rôle de premier plan dans la levée de fonds pour l’édification de l’Hôpital. C’est aussi grâce à elles que la Maréchale Foch avait accepté de donner son patronage.

Au-delà de la mise en service du premier centre médico-chirurgical en 1937, la Fondation n’a cessé depuis d’améliorer et de moderniser son Hôpital. Grâce à ses fonds propres, aux donations et aux legs recueillis, elle a pu financer de nombreux programmes de rénovation et d’agrandissement ainsi que des acquisitions de terrain, pour accompagner son développement.hopital-foch-quelques-annees_1403690760

Les dates clés

  • 1932-1937 : c’est la période de construction de l’Hôpital.
  • 1937-1939 : l’Hôpital Foch est géré par la Fondation franco-américaine du Mont-Valérien.
  • 1940-1943 : après avoir été réquisitionné par le service de santé militaire français, il fut occupé par le service de santé allemand puis par l’Assistance publique à partir de 1944.
  • 1949 : c’est la signature d’une convention de gestion entre la Fondation et la caisse de prévoyance de la SNCF. L’Hôpital est mis à la disposition de la société de chemins de fer pour l’accueil de ses ressortissants cheminots. Le mandat de gestion de la SNCF s’est achevé en 1995.
  • 1996 : l’Hôpital Foch est géré par une association à but non lucratif que la Fondation a constituée avec le Département des Hauts-de-Seine et la Mairie de Suresnes.

 

 

L’Association Hôpital Foch est composée de 12 administrateurs bénévoles. Elle a pour objet :

« D’assurer le fonctionnement et le développement de l’Hôpital Foch en participant au service public hospitalier ainsi qu’aux écoles d’infirmières et de sages-femmes qui lui sont annexées ». Cet ensemble est mis à sa disposition par la « Fondation Maréchal Foch ».

Tout savoir sur la Fondation Maréchal Foch.

Pour Faire un don, un legs ou une donation à la Fondation Maréchal Foch.