ECHOGRAPHIE

L’échographie est un examen non irradiant qui utilise des ultrasons émis par une sonde. Lorsqu’ils se réfléchissent dans les tissus, ils forment une image de la région examinée.

L’échographie peut aussi être couplée à un système que l’on peut comparer à un radar pour l’étude des vaisseaux. C’est ce que l’on appelle le doppler.

 

Les échographies peuvent être réalisées à l’Hôpital Foch ou en ville. Il est contre indiqué d’utiliser des crèmes dermiques durant la semaine précédant l’examen.

 

L’échographie au cours de la grossesse comporte quatre dimensions dont l’importance varie selon le terme :

  • Appréciation de la vitalité du fœtus. (Activité cardiaque, mouvements, …)
  • Etude biométrique par la mesure de certaines parties déterminées, afin de préciser le début de la grossesse (1er trimestre) et de surveiller la croissance du bébé. (2ème et 3ème trimestre)
  • Analyse morphologique par l’observation de certaines structures fœtales (organes ou parties d’organe) définies, connues pour leur utilité dans le dépistage de pathologies fréquentes et/ou sévères.
  • Observation de l’environnement du fœtus. (Liquide amniotique, placenta, circulation sanguine….)

 

La réunion de tous ces éléments constitue un bilan de santé de l’enfant, inaccessible par toute autre méthode. L’échographie délivre quantité d’informations sur son état immédiat mais aussi sur certains risques de pathologies pouvant se manifester plus tard au cours de la grossesse ou même après la naissance.

 

Il est vivement conseillé de respecter les périodes conseillées par le médecin. Habituellement, les examens de routine sont pratiqués à 12, 22 et 32 semaines d’aménorrhée révolues (absence de règles).

 

Bien entendu, certaines situations peuvent amener à pratiquer des examens plus souvent ou à des dates différentes. La durée de l’examen n’est pas prévisible et dépend des conditions locales et de la complexité du bilan.